Nos partenaires

Kaesia L’Aiguille - La terre en héritage

Kaesia L’Aiguille - La terre en héritage

Sur les terres fertiles d’Arsenal, en bordure de route, une petite pancarte artisanale annonce Kaesia Bio Farming. Une porte grillagée, légèrement bancale, sépare le monde verdoyant de Kaesia L’Aiguille du passage incessant des voitures. Kaesia est une jeune entrepreneure de 23 ans dévouée à la culture biologique et à la transformation alimentaire. Ses journées se suivent et se ressemblent, un peu comme une horloge qui, jour après jour, marque le temps inlassablement. Dès 6 heures du matin, la jeune fille arpente sa plantation, une étendue de deux arpents où légumes, plantes médicinales et fruits foisonnent. Loin de toute contrainte horaire, elle s’engage pleinement à faire de son lopin de terre – fusion harmonieuse de la nature et de son esprit d’entreprise – un symbole de durabilité, de vitalité et d’authenticité. Il est 13 heures. Vêtue d’un t-shirt, qui porte les traces de son dur labeur, qu’elle a assorti à un short pratique pour affronter les rigueurs du travail à la ferme et coiffée d’un chapeau pour se protéger des rayons ardents du soleil, Kaesia a tout de l’agricultrice déterminée. Ses bottes, couvertes de terre, sont le reflet des heures passées à cultiver les rêves poussant dans son champ. Sa peau arbore une teinte brune, témoignage du lien inébranlable qu’elle entretient avec la nature. Derrière son apparence décontractée se cache pourtant une assurance timide et une modestie comme on en voit rarement. Elle nous invite à découvrir son sanctuaire vivant, là où la terre et sa passion s’entremêlent pour créer un jardin unique en son genre. Papayes juteuses, citronnelle parfumée, aubergines gorgées de saveurs, feuilles tendres de lalos, son exploitation déborde d’une richesse naturelle. Dans un monde où les régimes prédominent, Kaesia offre une approche différente. Elle propose plutôt des produits que chacun.e peut choisir en fonction de ses préférences alimentaires. Sa farine, exempte de gluten et adaptée aux végétariens, devient une toile vierge pour des créations culinaires saines et savoureuses. Fruits à pain, manioc, patates, corollas sont transformés en farines nutritives pour offrir un éventail de possibilités à celles et ceux qui privilégient une cuisine équilibrée. Mais les compétences de Kaesia ne s’arrêtent pas là ; elle crée également de délicieuses sauces. Riches en saveurs, sa ratatouille et son pesto sont dénués de conservateurs. Elle propose également des herbes aromatiques, des soupes déshydratées, des cubes de bouillon, des boissons ainsi que des achards et des confits. L’abondance de légumes et de fruits saisonniers est une aubaine pour Kaesia. «Le surplus est habilement utilisé pour éviter toute forme de gaspillage et c’est une vraie valeur ajoutée pour notre entreprise florissante», souligne la jeune fille en souriant. Et autre chose intéressante, les client.es «cueillent leurs légumes. Les produits récoltés sont ensuite pesés sur une balance, une transaction authentique où chaque client.e paie selon sa propre récolte». Alors qu’on discute avec Kaesia, Patricia L’Aiguille émerge du jardin. La matriarche de la famille se joint à la conversation après nous avoir dit bonjour. «On s’organise toujours pour pouvoir concilier travail et vie familiale. Peu importe la difficulté, on n’abandonne jamais», déclare-t-elle avec force, le regard tourné vers les champs, qui entourent la ferme. Patricia se rappelle le temps où ses enfants étaient encore petits. «Je les installais dans un berceau sous un arbre pendant que je travaillais la terre», racontet-elle. Pas étonnant que Kaesia développe une passion pour l’agriculture. «Quand venait l’heure du repas, je m’arrêtais pour leur donner le biberon puis je reprenais le travail. Une fois qu’ils ont grandi, je leur ai enseigné à aimer la terre et à utiliser leurs petites mains pour la nourrir.» Kaesia révèle que c’est la nature qui la guérit. «Elle transmet des messages, ouvre l’intellect et m’insuffle la force d’accomplir des choses.» Le partage des connaissances étant son dada, elle accueille des enfants dès l’âge de 8 ans pendant les vacances scolaires, des jeunes et des adultes pour leur apprendre l’art de cultiver la terre. Et quand elle n’est pas à la ferme, elle partage son temps entre la moto, les balades, les animaux, la lecture, la couture, le tricot et le dessin. Sa vie, ajoute-t-elle, est loin d’être aisée car son métier est particulièrement ardu. Mais Kaesia s’accroche et elle est heureuse. «Pas de manucure pour moi. Ma satisfaction trouve son épanouissement dans la terre, parmi mes plantes et mes animaux. Ici, chaque tâche est effectuée manuellement, un témoignage de notre engagement envers la nature et l’authenticité de notre métier», avance-t-elle. Basée sur le principe du Zero Budget Natural Farming, sa plantation tire sa richesse du fumier des animaux qu’elle élève, «un élixir naturel qui fertilise les cultures». Et elle est bien servie car derrière le voile verdoyant s’étend une ferme grouillante de vie. Celle-ci abrite une centaine d’animaux. Parmi, des poules, des canards, des dindes, des vaches, des chèvres et la charmante vache Bella. Cette dernière, solitaire mais affectueuse, occupe une place spéciale dans leur ferme. «Chaque animal, avec sa contribution unique, devient un maillon essentiel dans la chaîne de notre écosystème agricole. Par exemple, loin d’être un déchet, les excréments se transforment en un précieux fertilisant, nourrissant la terre qui nous nourrit à son tour», renchérit la jeune Kaesia. Ainsi donc, grâce à cette harmonie entre la ferme et la plantation, leur activité prospère. Car à la ferme, on croit ferme dans les principes d’une agriculture respectueuse de la nature.

Bebé Câlin, Une naissance… Un arbre

Bebé Câlin, Une naissance… Un arbre

Et s’il vous était donné, parents en devenir, de marquer l’arrivée de bébé en faisant un geste pour la planète… Comment ? En participant au beau projet de reforestation de La Citadelle lancé par Bébé Câlin en partenariat avec FORENA.

L’amour en festin

L’amour en festin

Ah, la saint-valentin ! voilà un événement du calendrier qui mérite une sortie spéciale empreinte d’émotions et de saveurs. on vous donne les raisons pour privilégier une escapade gourmande à deux.

Livewell : Beauty Inside Out est de retour et se met au vert

Livewell : Beauty Inside Out est de retour et se met au vert

Préparez-vous à être emporté.e dans un tourbillon de verdure et de fraîcheur. Une nouvelle ère de beauté consciente s’annonce du 29 septembre au 1er octobre 2023, au Bagatelle Mall avec Livewell, l’emblème du bien-être, de la santé et de la beauté.

Aménager le cocon idéal C’EST PRIMORDIAL

Aménager le cocon idéal C’EST PRIMORDIAL

Indépendance préservée, bien-être assuré. on vous livre les clés pour créer un environnement propice au bonheur et à la sérénité des aîné.es au coeur même du foyer.

Rencontre

Mama Beka : Elle fait de son cancer une force

Mama Beka : Elle fait de son cancer une force

Elle nous vient tout droit d’Afrique. Rebecca Ntsanwisi, plus connue sous le nom de "Mama Beka", incarne la résilience et la générosité. Originaire de Tzaneen, dans la province de Limpopo en Afrique du Sud, elle a transformé sa lutte personnelle contre le cancer en une force motrice pour le bien-être de sa communauté. «En 2003, on m’a diagnostiqué un cancer, mais je me suis battue. Cette épreuve m'a donné la force de venir en aide aux enfants, de construire des logements et de soutenir les femmes de ma communauté. C'est également à cette époque qu'est née l'idée de créer le Soccer Grannies Club», souligne Mama Beka.    Ces dames, affectueusement nommées les Soccer Grannies et âgées entre 55 et 80 ans, incarnent la vitalité et le bien-être à tout âge, prouvant qu'un mode de vie sain et actif est la clé d'une bonne santé physique et mentale. Une véritable ode à la joie de vivre et à l'esprit sportif, quelle que soit l'étape de la vie. C’est Absa Maurice qui a récemment eu le privilège d’accueillir la fondatrice charismatique des Soccer Grannies à Absa House à Ebène. Avec une énergie vibrante et une passion palpable, Mama Beka a captivé l'audience en partageant son parcours inspirant, imprégné d'amour et de dévouement pour le sport et ses pairs. Et elle a su conquérir son auditoire grâce à son remarquable récit et à son engagement inébranlable envers le sport et l'humanité.  «Pour préserver sa santé, il est essentiel de s'engager dans une pratique régulière d'exercice dès le plus jeune âge. Préparer dès aujourd'hui une vieillesse en bonne santé est très importante», a-t-elle souligné. Cedrine Chimon Rampal, Corporate Social Responsibility Manager d’Absa Maurice a, pour sa part, fait ressortir que «chez Absa Maurice, nous nous engageons à être une force active dans tout ce qu’on entreprend. À travers des initiatives comme le Grannies' Soccer Programme, nous cherchons à promouvoir l'inclusion, l'égalité et le bien-être pour tous». Et d’ajouter : «Nous croyons fermement que chaque histoire compte et que chaque action peut faire une différence significative.» Outre le partage de l’inspirante histoire de Mama Beka, les points forts de cette visite étaient un match de football suivi du lancement de la première équipe de foot féminine senior mauricienne. Il est à noter que la venue de Mama Beka s’insère dans la réaffirmation de la nouvelle identité d’Absa Maurice, Your Story Matters.

Nathalie Venis-Randabel - RECONVERSION RÉUSSIE

Nathalie Venis-Randabel - RECONVERSION RÉUSSIE

Elle troque les salles de réunion et sa casquette de directrice générale pour les sillons et l’agriculture régénératrice. De ce changement de cap naîtra Just Natural Ltd, une oasis fertile qui nourrit aussi bien le corps que l’esprit.

Kaesia L’Aiguille - La terre en héritage

Kaesia L’Aiguille - La terre en héritage

Dans le respect de la nature, une jeune agricultrice façonne son quotidien en cultivant, en nourrissant les animaux et en produisant des aliments authentiques. Celle qui fait écho à une agriculture raisonnée, nous conte sa passion pour la terre nourricière.

Jade Swenson : Un cœur à l’écoute

Jade Swenson : Un cœur à l’écoute

L’empathie et l’envie de mieux comprendre l’humain face à une perte amène la Certified Grief Recovery Specialist à The Heart With Ears, une plateforme d’écoute et de partage. Cette fois, on a renversé les rôles : elle a parlé ; on l’a écouté.

Sylvie Miquel : « Il y a un manque de modèles féminins»

Sylvie Miquel : « Il y a un manque de modèles féminins»

Entrepreneure dans l’âme et femme de réseau engagée, elle est l’une des forces vives de BNI Mauritius et La Réunion. Son objectif : faire tomber les barrières et ouvrir des portes aux femmes dans le monde professionnel et entrepreneurial.

Nos Dossiers

Les 3 E: ÉTHIQUE. ÉNERGIE. ENGAGEMENT.

Les 3 E: ÉTHIQUE. ÉNERGIE. ENGAGEMENT.

Privilégier les services d’entreprises ayant des politiques éthiques. Chaque choix de consommation est une opportunité de soutenir des valeurs, qui vous tiennent à cœur. Lorsque vous décidez de faire appel à un service ou à acheter un produit, prenez le temps de vous informer sur les pratiques éthiques de l’entreprise. Favorisez celles qui intègrent des pratiques durables dans leur chaîne d’approvisionnement et qui affichent clairement leur engagement envers l’environnement. En choisissant des entreprises en accord avec vos convictions, vous pouvez participer activement à la construction d'un monde plus équitable et respectueux de la planète.    Choisir des moyens de renouveler l’énergie afin de réduire l’empreinte carbone. Dans la bataille contre le changement climatique, le choix de vos sources d’énergie est crucial. Alors n’hésitez pas à faire le grand saut vers le vert. Optez pour des fournisseurs d’électricité qui misent sur l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique. Et pourquoi ne pas devenir votre propre producteur d’électricité verte en installant des panneaux solaires sur votre toit ? Vous l’aurez compris : en réduisant votre empreinte carbone grâce à ces sources d’énergie renouvelables, vous participez activement à la construction d'un avenir plus durable, préservant notre belle planète pour les générations à venir.    Soutenir les entreprises de recyclage et de gestion des déchets. Ce sont là des super-héros méconnus de la lutte environnementale. Tournez-vous donc vers des entreprises qui révolutionnent le recyclage avec des pratiques innovantes et efficaces. Celles qui encouragent la réutilisation et le compostage pour réduire la quantité de déchets, qui finissent dans les  décharges. Ainsi, en soutenant ces entreprises engagées, vous faites bien plus que simplement recycler, vous participez activement à la préservation des ressources naturelles et à la réduction de la pollution. 

Ecoshe DITES-LE AVEC DES PLANTES

Ecoshe DITES-LE AVEC DES PLANTES

QUE VOUS SOYEZ UN PARTICULIER OU UNE ENTREPRISE, ECOSHE OFFRE DES FORMATIONS BASÉES SUR LES BIENFAITS DES PLANTES POUR LA SANTÉ ET LA PLANÈTE. LEUR BUT : PROMOUVOIR UN MODE DE VIE ÉCO-RESPONSABLE ET SAIN.

Petit geste GRAND IMPACT

Petit geste GRAND IMPACT

ENVIE DE CONTRIBUER À UN AVENIR PLUS VERT SANS BOULEVERSER. VOTRE QUOTIDIEN ? C’EST POSSIBLE ! VOICI DES GESTES SIMPLES À ADOPTER DÈS AUJOURD’HUI POUR FAIRE UNE RÉELLE DIFFÉRENCE.

Adoptez la GREEN ATTITUDE

Adoptez la GREEN ATTITUDE

CHAQUE CHOIX COMPTE DANS NOTRE QUÊTE D’UN MODE DE VIE PLUS RESPECTUEUX DE LA PLANÈTE. DU DRESSING À LA SALLE DE BAINS EN PASSANT PAR LA CUISINE ET LA SALLE À MANGER, ON VOUS DIT COMMENT FAVORISER L’ÉQUILIBRE ÉCOLOGIQUE.

Amour à la carte

Amour à la carte

Envie d’innover pour ce 14 février ? pourquoi ne pas vous lancer dans une expérience culinaroconjugale et goûter aux petits plaisirs épicuriens en cuisinant à deux…

Culture

CULTURE : Ne ratez pas la Fet Lamizik Dan Moka le 21 juin

CULTURE : Ne ratez pas la Fet Lamizik Dan Moka le 21 juin

Le 21 juin prochain, préparez-vous à vivre une soirée extraordinaire en plein air ! L’amphithéâtre de Telfair à Moka accueillera la nouvelle édition de Fet Lamizik Dan Moka. Cet événement musical gratuit a déjà été plébiscité l’année dernière par plus de 3 000 personnes. Et un an plus tard, il promet une fois de plus de faire vibrer l’île. Une nuit en musique De 18 à 22 heures, l’amphithéâtre se transformera en une véritable scène en plein air où se succéderont des artistes connus. En tête d’affiche, Blakkayo, la légende de la scène musicale Mauricienne. La scène vibrera également au son d’AyoZaad, une collaboration explosive réunissant Jason Heerah, Ribongia, Emlyn et Ophélie Sauteur. Préparez-vous à être emportés par les rythmes endiablés de PatyAtann et l’énergie électrisante d’Avneesh de Babani Records. «À Moka, nous croyons fermement que la musique a le pouvoir de rassembler les gens, c’est pourquoi nous tenons à ce que Fet Lamizik soit gratuit et accessible à tous dans ce cadre magnifique de l’amphithéâtre de Telfair», explique Mathieu Pigeot, Arts & Culture Manager de la Smart City de Moka. Il en profite pour «remercier Transinvest pour le sponsorship de cet événement qui est en passe de devenir un rendez-vous essentiel du calendrier culturel mauricien». Saveurs et convivialité Pour épicer cette soirée musicale, une offre culinaire variée sera proposée avec les délices de Mr Bao, Seb's Kitchen et Mai-Kee Boulettes. Mais les ‘coolboxes’ personnelles sont les bienvenues. Alors que ce soit en famille ou entre ami.es, ne ratez pas cette nouvelle édition de Fet Lamizik Dan Moka le 21 juin prochain. Ce sera l’occasion de se retrouver et de partager une expérience unique sous un ciel, on l’espère, étoilé. Quoi qu’il en soit, il est conseillé de s’habiller chaudement.

L’amour en festin

L’amour en festin

Ah, la saint-valentin ! voilà un événement du calendrier qui mérite une sortie spéciale empreinte d’émotions et de saveurs. on vous donne les raisons pour privilégier une escapade gourmande à deux.

Fêtes-moi mal

Fêtes-moi mal

Ah, la saison festive ! cette période a l’art de faire ressortir la bonne, la brute et la truande chez certaines. C’est le cas de zoé, qui incarne les trois rôles à la fois.

Mode

50 coups de balai

50 coups de balai

Journée idyllique. Il fait beau. Le jardin foisonne de couleurs. Les oiseaux chantent. La nature nous fait même l’aumône d’une légère brise marine pour contrer les 30 degrés à l’ombre des cocotiers. Bref, ça fl eure bon l’été et pour ne rien gâcher, Zules se tient à carreau. «Zoé» n’a pas résonné une seule fois dans la maison depuis le réveil. Du coup, chacun mène sa petite vie pépère, quoi ! Affalée, smartphone en main, j’en profi te pour traquer les dernières bonnes affaires sur le Net en vue d’une virée shopping estivale. Ça fait un bail que je n’ai pas renouvelé ma garde-robe. La dernière fois remonte à l’été d’avant. Oui, je suis devenue une adepte de la slow-fashion. Et oui, il faut bien contribuer à diminuer notre impact carbone, les déchets et autre bêtise, qui mettent à mal notre plus si belle île / planète. Donc, je suis en full Sherlockette mode quand je tombe sur une appli racoleuse promettant de vous livrer la clé magique de l’élégance façon cinquantenaire. Intriguée, la quinqua tapie tout au fond de moi fonce dessus en se disant qu’elle va faire le plein d’inspis pré-shopping. Sauf que je découvre une série de tableaux insipides de ‘don’ts’ et de ‘do’s’ mémérisants, qui feraient pâlir d’envie la ringardise ! En gros, si vous avez la cinquantaine, il vous faut bannir les couleurs et les imprimés, les coupes trop moulantes, les bodies, les petits tops sympatoches, les pulls près du corps, le jean fl are, le pantalon coulissant, le style geek, le combo sport, le duo short-baskets, les accessoires décalés, etc., etc. En somme, on vous demande de gommer tout brin de folie, d’épouser la platitude, d’affi cher la glauque attitude parce qu’à 50 ans une femme doit fondre dans la grisaille malgré l’été. Le comble de l’oxymore ? Ladite appli a pour nom ageless.place. Non mais, quel culot ! Ageless (sans âge, intemporel), qui fait son beurre en catégorisant les femmes selon leur tranche d’âge. Non seulement stupide, mais discriminant ! Pourtant il n’y a pas plus simple : on s’habille comme on veut et on nous laisse vivre ! Sans jugement. Sans stigmatisation. Sans tentative d’embrigadement. Car qu’il soit boudiné, élancé, mince, maigrichon, voluptueux, ridé, fl asque, Black Blanc Beur pour reprendre le titre du fi lm de Mathieu Ponchel, c’est notre corps et on est en droit d’en disposer ! Puis, avouez qu’avec 50 balais au compteur, on est en âge de savoir ce qu’on aime ou pas. Conclusion, si les pseudo-stylistes d’ageless et autres n’ont toujours pas compris que le style relève d’un état d’esprit et non de l’âge, c’est qu’ils méritent 50 coups de balai. Sinon, à nous les folies vestimentaires cet été !

Doux IT !

Doux IT !

Crop pulls, deux-pièces, pantalons fl uides, trench coats, boots, talons, couleurs chaudes… L’hiver intemporel se dévoile au coeur de l’écrin chic et feutré du Labourdonnais Waterfront Hotel pour faire sensation.

Tee-shirt imprimé : une déclaration de style

Tee-shirt imprimé : une déclaration de style

À logo, à message, rock, arty, brodé ou personnalisé, le tee-shirt imprimé fait son grand retour pour répondre à toutes vos envies de style allant du look bohème au chic, casual ou grunge. La preuve en quatre looks.

Comfy & sexy en tee-shirt

Comfy & sexy en tee-shirt

Sephora, notre as du Système D, vous propose quatre façons de porter le tee-shirt oversized comme une vraie modeuse. N’hésitez pas à piquer celui de votre conjoint car tous les moyens sont bons quand on est confinée.

LSL-logo